Soignez le diabète grâce à la spiruline

La spiruline et le diabèteLe diabète touche en France quelques 4,5 millions de personnes et le milieu médical prévoit un chiffre de 600 millions de cas dans le monde à l’horizon 2035. Les mauvaises habitudes alimentaires sont la cause principale de ce fléau. C’est pourquoi, améliorer son alimentation tout en s’aidant de la spiruline pour un meilleur équilibre et une alimentation sans carence est une solution qui, soulignée par quelques études scientifiques, pourrait permettre d’éviter d’atteindre les complications liées au diabète. Quelles sont les caractéristiques du diabète ? Quels bienfaits la spiruline peut-elle apporter ? Quel rôle peut-elle jouer dans la prévention du diabète ? Explications.

Qu’est-ce que le diabète, en bref ?

Le diabète est une défaillance du système de régulation de la glycémie dans l’organisme. Cette défaillance peut provenir de 2 causes :

  1. L’insuline ne peut être produite par le pancréas. C’est la caractéristique du diabète de type 1, dit « diabète maigre ».
  2. L’insuline est produite mais en quantité trop insuffisante ou s’avère inopérante. Il s’agit alors du diabète de type 2, dit « diabète gras ».

Le glucose n’arrive plus à passer dans les cellules de l’organisme et circule uniquement dans le flux sanguin provoquant une hyperglycémie chronique et occasionnant souvent des complications plus ou moins graves et invalidantes : maladies du foie, maladies cardiovasculaires, cécité, maladies rénales, athérosclérose, etc.

La spiruline pourrait s’avérer une aide précieuse tant pour le cas de diabète de type 1 que pour celui de diabète de type 2. Elle ne remplace bien sûr pas le traitement médical prescrit au diabétique et doit dans tous les cas, être accompagné d’un régime alimentaire adéquat.

Quels sont les bienfaits de la spiruline ?

La spiruline est une algue de couleur bleu-vert, qualifiée à juste titre de super-aliment car ses bienfaits nutritionnels sont nombreux. Elle devra être consommée dans le respect de la posologie recommandée et il faut souligner l’importance de bien choisir son produit (voir plus loin).

Si la spiruline est qualifiée de super-aliment, c’est notamment parce qu’elle regorge de vitamines et autres minéraux et qu’elle contient un concentré de nutriments indispensables pour se maintenir en bonne santé.

  • Elle représente une des sources les plus riches en fer assimilable ;
  • Elle est riche en vitamines comme, par exemple :
  • Les vitamines du groupe B (exemple : B9, B12)
  • La vitamine E anti-oxydante
  • La vitamine A et la provitamine A qui s’avère d’une grande efficacité sur le système immunitaire

  • La Vitamine K2 qui maintient l’ossature en bon état

La spiruline contient également :

  • Des acides gras gamma-linoléiques,
  • Des minéraux ;
  • Des oligo-éléments (calcium, phosphore, chrome, magnésium, zinc, cuivre). Comme nous le verrons plus loin, le chrome et le zinc se sont avérés d’une grande importance pour leurs propriétés antidiabétiques (voir études scientifiques)

En améliorant le taux de glucose et de cholestérol, la spiruline est le complément alimentaire allié de tous les régimes des personnes atteintes de diabète de type 1 ou de diabète de type 2.

Spiruline et diabète : de nombreuses études scientifiques à l’appui

Une étude publiée dans le « Journal of Science Food and Agriculture » a relaté des tests effectués sur une population crétoise à laquelle on a administré 1 g de spiruline par jour. Le résultat a montré que le taux de mauvais cholestérol diminuait significativement et particulièrement les triglycérides dont l’augmentation est liée à l’apparition d’un diabète.

Le premier à s’intéresser de près à la spiruline pour l’associer au traitement diabétique fut le
Docteur Takeuchi de la Faculté de Médecine de Tokyo. A la fin des années 1970, il remarquait qu’une dose journalière de spiruline sur une durée de 2 mois de prise avait conduit à une baisse spectaculaire du taux de diabète ainsi qu’à une meilleure forme générale due à la disparition de l’anémie (1).

Il faudra attendre quelques années pour que ses essais cliniques soient suivis d’autres études scientifiques. En 1991, toujours au Japon,, des expériences sont menées sur des rats diabétiques (2) montrant des effets positifs de la spiruline sur la tolérance au glucose.

Les études se succèdent aux Etats-Unis, en Inde, en Russie. Ainsi, en 2004, la découverte des chercheurs russes est même brevetée. Ils découvrent que le chrome (3) et le zinc (4) que contient la spiruline améliorent nettement les effets positifs d’une diète hypocalorique sur la glycémie basale et postrandiale. En outre, ils ont aussi démontré par cette étude, des effets positifs de la spiruline sur le taux de cholestérol et de triglycérides dans le plasma sanguin.

En 2012, deux études importantes, l’une mexicaine (5) et l’autre indienne (6) viennent corroborer les premiers résultats, montrant la nette diminution du taux de glucose et l’amélioration du profil lipidique.

Spiruline et diabète : quelle posologie pour la spiruline ?

La spiruline ayant un fort pouvoir détoxifiant pour l’organisme, il est recommandé de la consommer de façon progressive. Le dosage est donc important car une prise trop importante dès le début pourrait occasionner des nausées chez certaines personnes.

Commencez par une dose de 500 mg par jour et laissez votre organisme s’habituer pendant quelques jours, voire quelques semaines, avant d’augmenter la dose.

Ne stoppez pas un traitement médical et, en cas de doute, demandez l’avis de votre médecin traitant avant d’entamer votre cure de spiruline.

Spiruline : précautions d’emploi et choix du produit

La spiruline peut être consommée sous forme de poudre alimentaire que l’on peut, par exemple, mélanger à un jus de légumes ou saupoudrer dans l’alimentation. On peut également la consommer sous forme de comprimés ou de gélules.

Ce complément alimentaire peut représenter des risques s’il n’a pas été recueilli ou stocké dans des conditions de sécurité optimale. N’oublions pas que l’algue bleue absorbe les toxiques et qu’elle doit, de ce fait, être cultivée dans un environnement sain.

C’est pourquoi, le choix d’une qualité de spiruline se fait souvent en fonction de la traçabilité que l’on peut avoir sur l’origine du produit. Choisir une spiruline bio pour la personne diabétique est donc une garantie car la traçabilité du produit se fait plus facilement qu’en passant par n’importe lequel des revendeurs du marché des compléments alimentaires.

Dans tous les cas, préférez toujours un revendeur de confiance pour sélectionner votre spiruline.

Remarque :

La spiruline est contre-indiquée chez les personnes sous anticoagulants, du fait de sa forte teneur en vitamine K qui régule la coagulation du sang. De même, du fait de la forte teneur en fer qu’elle contient, la spiruline est à proscrire chez les personnes qui souffrent d’hémochromatose, une hyper-assimilation du fer.

Références :

  1. Clinical experiences of administration of spirulina to patients with hypochronic anemia, Medical and Dental Univ., Japan, 1978.
  2. Hosoyamada Y, Takai T, Kato T. Effects of water-soluble and insoluble fractions of Spirulina on serum lipid components and glucose tolerance in rats. J Jpn Soc Nutri Food Sci. 1991;44:273–277.
  3. Sharafetdinov KhKh et al., Voprosy pitaniia, 2004, 73(5):17-20.
  4. Sharafetdinov KhKh et al., Voprosy pitaniia, 2004, 73(4):17-20.
  5. Joventino I.-P. et al. Journal of Complementary and Integrative Medicine. 2012 Aug 10;9:Article 17. doi: 10.1515/1553-3840.1534
  6. Urmila Jarouliya et al. Indian Journal of Medical Research 2012 March; 135(3): 422–428