Composition de la spiruline

La spiruline, la Cyanobactérie Arthrospira Platensis, est une microalgue alimentaire, en forme de spirale.  Elle se développe en formant des efflorescences à la surface des plans d’eau, par photo-autotrophie, c’est à dire par l’utilisation de la lumière solaire grâce à ses pigments. Elle croît de façon naturelle dans des eaux douces et chaudes.

Faisons le point ensemble sur ses valeurs nutritionnelles hors du commun, liées notamment à sa teneur importante en protéines, en acides aminés, en vitamines et en sel minéraux. La composition de la spiruline a été décrite dans la littérature scientifique (Ciferri et Tiboni 1985, Gershwin et Belay 2008, Holman et Malau-Aduli 2013, Santillan 1982, Falquet et Hurni 2006).

Selon différents auteurs, la spiruline contient les éléments suivants :

Les macronutriments

Lipides

 

La teneur en lipides de la spiruline (principalement sous forme de di-et triglycérides) est généralement inférieure à 10%.

 

Glucides

La teneur en glucides de la spiruline varie de 14 à 19 % (Gershwin et Belay 2008, Holman et Malau-Aduli 2013).

 

Protéines

Les protéines sont, avec les glucides et les lipides, l’une des trois grandes familles de macronutriments et contribuent à l’apport énergétique.  Elles jouent dans l’organisme, un rôle structural essentiel au niveau musculaire ou encore cutané, mais elles sont aussi impliquées dans de très nombreux processus tels que la réponse immunitaire (anticorps), le transport de l’oxygène dans l’organisme (hémoglobine), ou encore la digestion (enzymes digestives).

Ainsi dans l’organisme, les protéines jouent des rôles vraiment essentiels :

  • Elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc.
  • Elles participent à de nombreux processus physiologiques, comme par exemple sous la forme d’enzymes digestives, d’hémoglobine, d’hormones, de récepteurs ou d’immunoglobulines (anticorps).
  • Elles constituent, par ailleurs, l’unique source d’azote de l’organisme.

 

La Spiruline détient les records en protéines. Sa teneur en protéines varie de 60 à 70% de la matière sèche de spiruline avec une forte proportion d’acides aminés indispensables (47%). C’est d’ailleurs cette teneur exceptionnelle qui a intéressé dans un premier temps les chercheurs.

Acides aminés

Les acides aminés sont l’unité de base constituant les protéines. En effet, la spiruline contient la quasi-totalité des acides aminés (il en existe 20), dont une bonne part d’acides aminés indispensables que le corps ne sait pas fabriquer en quantité suffisante pour satisfaire ses besoins. Ces acides aminés doivent par conséquent être apportés par l’alimentation. La Spiruline en contient un grand nombre

Acides aminés essentiels

Isoleucine, Leucine, Lysine, Méthionine, Phénylalanine, Thréonine, Tryptophane, Valine

 

Acides aminés non essentiels

Cystine, Glycine, Sérine

 

Grande source de vitamines

  • Vitamine A (beta carotène) 15 fois plus que dans la carotte
  • Vitamines du groupe B, B1, B3, B5, B6, B8, B9 et B12
  • Des vitamines D, E K

 

Pour information
  • la spiruline est riche en vitamine E. Celle-ci a des propriétés antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules.
  • la vitamine B1 joue un rôle important dans l’équilibre nerveux.
  • La vitamine B6 est un puissant antioxydant qui débarrasse l’organisme des substances toxiques
  • La vitamine B12. Son manque peut favoriser l’anorexie et des problèmes neurologiques divers. Toutefois, selon certaines études, bien qu’elle puisse contenir de la vitamine B12, la spiruline ne fonctionnerait pas comme une source sur l’espèce humaine(association végétarienne de France).

Ainsi, ces trois vitamines du groupe B ont un rôle essentiel dans la préparation physique et dans la récupération de l’effort.

  • La vitamine B2 participe au bon fonctionnement du nerf optique
  • La vitamine B 3 est appelée la vitamine de la circulation sanguine
  • La vitamine B9, acide folique contribue activement au métabolisme du fer. Elle est reconnue essentielle pour la femme, car elle joue un rôle important dans le développement et la croissance du fœtus.

15 pigments dont

  • La phycocyanine
  • Les caroténoïdes
  • Les polysaccharides
  • La chlorophylle

 

La Spiruline est d’ailleurs l’un des aliments les plus riches en chlorophylle (environ 0,6 gr pour 100 gr) Elle permet de réaliser la photosynthèse qui convertit l’énergie solaire en énergie chimique disponible alors pour les cellules. Dans l’organisme, la chlorophylle est utilisée pour capter le magnésium organique nécessaire au maintien de l’équilibre acido-basique, ainsi qu’à oxygéner le sang. Elle aide à éliminer les métaux lourds qui se sont accumulés en raison de l’ingestion de produits alimentaires contaminés. Le pigment contribue au nettoyage et à la détoxication de l’organisme.

Riche en minéraux et oligoéléments

  • Fer
  • Magnésium
  • Phosphore
  • Potassium
  • Manganèse
  • Calcium
  • Sélénium
  • Sodium
  • Cuivre
  • Zinc
  • Manganèse

Une grande quantité d’enzimes La SOD (superoxyde dismutase)

La spiruline contient d’innombrables enzymes précieuses, dont l’une est particulièrement remarquable : la superoxyde dismutase (SOD). En tant qu’antioxydant puissant, elle protège nos cellules et nos structures cellulaires contre la destruction par les radicaux libres.

« Un des plus puissants antioxydants connus et utilisés dans la lutte contre les maladies virales, au premier chef, l’hépatite C. La spiruline n’ayant pas de membrane cellulosique, a de la SOD parfaitement assimilée par l’organisme. »

Dr Jean Dupire

 

Les acides gras essentiels

La spiruline contient tous les acides gras essentiels qui ne peuvent être produits par l’organisme et doivent être apportés par l’alimentation, et avant tout des oméga 6 de qualité : comme l‘acide Gamma Linolénique (GLA) et l’acide linoléique

L’acide gamma-linolénique est un acide gras essentiel (oméga 6), précurseur de prostaglandines impliquées dans les phénomènes d’inflammation.

 

En conclusion

                                     Une poignée de Spiruline contient autant de
Protéine que 35 g de bœuf Calcium que trois verres de lait Fer que trois bols d’épinard Bêta-carotène que 18 carottes Vitamine B12 que 500g de steak Vitamine E que 3 cuillères à sucre de germes de blé

 

Alors que notre environnement est devenu plus néfaste et que la nourriture s’est sévèrement appauvrie, il est aisé de comprendre l’intérêt pour notre organisme d’une prise quotidienne de comprimés de spiruline, ou mieux encore de parsemer chaque salade de filaments de cette petite algue bleue vert.

 

 

Il semble que nous ne trouvions pas ce que vous cherchez.
Retour haut de page